Prévention des bio-déchets

Lutte contre le gaspillage : repères réglementaires

Loi Grenelle 2 de 2010 

Les producteurs de déchets alimentaires de plus de 10 tonnes par an ont l’obligation, à compter de 2016, de trier et de procéder à une valorisation biologique de ces déchets.

Loi  de la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015

D’ici 2025, l’ensemble des déchets alimentaires (ceux des ménages et des non  ménages) devront disposer d’une solution de proximité de tri à la source de ces déchets, dans le but d’assurer leur valorisation (compost, bio méthane).

Le tri sélectif au Siplarc

Le Siplarc respecte la règlementation et dispose de 4 moyens de tri sélectif des déchets :

Un biodigesteur  : ce biodigesteur permet la valorisation des biodéchets, limite l’émission des gaz à effet de serre, favorise le retour au sol et produit un substrat améliorant les propriétés physico-chimique du sol.

Un compacteur à cartons : ce compacteur diminue le volume de déchets et limite le transports pour le tri des déchets

randomness